Vous êtes ici

MPSPORT2017

Marseille-Provence Capitale Européenne du Sport 2017

 

Créée en 2001 par Gian Francesco Lupattelli, l’ACES (Association de Capitale Européenne du Sport) remet chaque année les reconnaissances européennes de « Capitale », « Ville » et « Commune » du sport. Ces reconnaissances sont remises aux villes respectant l’éthique et le rôle du sport dans l’amélioration de la qualité de vie, de la santé physique et psychologique et de son intégration dans les diverses catégories sociales. L’ACES est une association reconnue par le Livre Blanc du Sport et œuvre donc à la reconnaissance des engagements en terme de sport sur les territoires européens.

Seules les capitales politiques d’un Etat-membre ou d’un Etat associé, ou les villes de plus de 500 000 habitants peuvent être candidates.

Marseille a déclaré son intention de candidature pour l’année 2017 suivant délibération du  Conseil Municipal du 10 décembre 2012 et a été officiellement désignée CAPITALE EUROPÉENNE DU SPORT EN 2017 le 17 novembre 2014 par l’ACES. Une première en France !

Ce titre distingue l’engagement de la Cité Phocéenne en faveur du sport comme vecteur d’intégration sociale; son respect de l’éthique et du rôle du sport dans l’amélioration de la qualité de vie, de la santé des marseillais.
 

Une opportunité pour le territoire Marseille-Provence

 

En déposant sa candidature au titre de ″Capitale Européenne du Sport en 2017″, et en obtenant ce label Marseille a saisi une nouvelle opportunité de développer l’attractivité nationale et internationale de son territoire.

Au cœur de cette candidature de Marseille-Provence figurent des enjeux pour construire le territoire de demain :

  • Renforcer la cohésion sociale, le bien-être et la qualité de vie
  • Renforcer le choix stratégique d’une politique du sport pour tous avec un puissant levier (150 000 licenciés, 70 000 pratiquants libres et 1 500 clubs)
  • Encourager la performance de nos athlètes
  • Structurer un écosystème « sport » reflétant un véritable pôle de compétences capable de répondre aux attentes du territoire
  • Poursuivre le positionnement de Marseille-Provence au-delà de 2013 en affirmant sa capacité à accueillir de grands événements internationaux
  • Participer à l’attractivité et au rayonnement du territoire avec un levier original
  • Fédérer autour d’une dynamique collective

Mais pour que ce label impacte réellement le territoire, il est indispensable de l’envisager comme une initiative pluriannuelle mobilisant dans le temps le mouvement sportif, les acteurs institutionnels, le monde économique ainsi que le milieu éducatif dans une démarche de cohésion, de solidarité et du développement du sport pour tous.

2014 : l’année où tout s’est joué

 
  • 15 Septembre 2014 : Remise officielle du dossier de candidature
  • 2-5 Octobre 2014 : Visite de la commission de l’ACES
  • 2-3 Octobre 2014 : 1er forum euro méditerranéen du sport
  • 14 Octobre 2014 : Marseille désignée par l’ACES Capitale européenne du sport en 2017
  • 19 novembre 2014 : Remise officielle du label de Capitale européenne du Sport à Marseille au Parlement Européen à Bruxelles

TOUS SUPPORTERS DE MARSEILLE-PROVENCE

 

9 ambassadeurs de renom soutiennent Marseille-Provence Capitale Européenne du Sport en 2017.

 

photo fabien gillot

 

UN CAPITAINE : FABIEN GILOT

Champion Olympique, triple Champion du Monde et double Champion d’Europe de natation

Ecrire Marseille en Capitale… c’est l’objectif que l’on pourrait se donner dans tous les domaines tant cette ville mérite que la lumière
se pose sur elle. Mon domaine est celui du sport, la natation. Un sport ingrat, difficile mais exaltant. Alors, quand l’équipe en charge
de porter le projet de « Marseille Provence, capitale  européenne du Sport en 2017  » m’a proposéde devenir  parrain de cette candidature, je n’ai pas hésité une seconde. C’est un défi… sportif. Quand je vois comment cette année 2013 aura consacré Marseille 
dans le domaine de la culture, je trépigne à l’idée de voir le sport mis à l’honneur dans une ville passionnée et haute en couleur.

COMME TOUTES LES VICTOIRES, CETTE CANDIDATURE EST UNE AFFAIRE COLLECTIVE ET J’ESSAIERAI D’APPORTER MA PIERRE A CET EDIFICE POUR ATTEINDRE LA PLUS HAUTE MARCHE DU PODIUM.

 

NATHALIE BENOIT

Championne du Monde et Championne Olympique skiff bras épaule
(aviron Handisport)
 

FRANCK CAMMAS

Navigateur Français, vainqueur de la Route du Rhum en 2010 et la Ocean Volvo Race en 2012

 

MARIE-PAULE GNABOUYOU

Internationale de handball, médaille d’argent au Championnat du Monde en 2011

RICHARD MELILLO

Ancien Champion du Monde de judo, responsable du pôle espoir PACA de judo

 

NATHALIE SIMON

Ancienne Championne de France de planche à voile
Animatrice de télévision et de radio française
 

JEAN TIGANA

Ancien international de football, Champion d’Europe 1984 et entraîneur de football
Gérant du Domaine la Dona Tigana

JOSEPH MAHMOUD

Ancien international d’athlétisme Médaillé d’argent aux JO de 1984


 

RICHARD VIRENQUE

Coureur cycliste classé parmi les meilleurs grimpeurs de l’histoire du Tour de France: 7 fois porteurs du maillot à pois de meilleur grimpeur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DE NOMBREUX PROJETS EN ROUTE POUR 2017

 

Marseille Provence Capitale Européenne du Sport va donner un coup d’accélérateur aux projets en lien avec le sport, 3 axes majeurs sont retenus :

1/ Le développement économique.

Celle nouvelle année « Capitale » doit permettre le rayonnement et l’attractivité du territoire marseillo-provençal à travers la mise en valeur de la chaîne économique existante et grâce au développement de nouveaux projets.

Exemples de projets pour 2017:

- création d’un centre de formation aux métiers de l’industrie et du commerce du sport,

- création d’un observatoire économique et social du sport avec pour but d’évaluer les retombées économiques et sociales des pratiques sportives,

- création d’une zone d’activité dédiée aux entreprises du sport.

L’accueil de grandes manifestations telles que le Championnat du monde masculin de squash, une étape du Tour de France ou encore la Finale de la Coupe du Monde de patinage, viendront ponctuer cette grande année de sport.

2/ La cohésion sociale

Marseille c’est 60 disciplines sportives pratiquées régulièrement par 200 000 personnes.

Avec la CES 2017on vise les 300 000 pratiquants ! 

En répondant à diverses problématiques comme la pratique sportive des personnes en situation de handicap, le sport et la santé, la pratique sportive familiale, l’intégration par le sport ou encore le sport en entreprise : le sport se glisse comme un facteur de cohésion sociale.

Des projets fondateurs et fédérateurs: création du coupon de sport « Ma première licence » ou du Passeport du bénévole, accueil des Corporate Games et des Jeux Nationaux de l’Avenir Handisport.

3/ Rénovation des équipements sportifs

La Ville de Marseille, en partenariat avec les autres acteurs institutionnels, poursuit et intensifie la rénovation de nombreux équipements et infrastructures dédiés à la pratique sportive. Des chantiers d’envergure déjà annoncés pour 2017 : les pôles aquatiques de Luminy, Malpassé ou Euroméditerranée.

Réseaux sociaux

 

  Suivez nous sur Facebook !

 

  Live Tweet